Promesses electorales...et réalités.

Publié le par l'asnierois

 S.Pietrasanta a la chance d'avoir en face de lui un clan Aeschlimann haineux, qui accumule les mensonges et les provocations. Tout maire réverait d'avoir pareille opposition, si peu crédible et au passif si lourd.... Pourtant, le jeune maire n'est pas exempt de reproches, lui qui s'apprête à augmenter les impôts. Souvenez vous, son document des 100 engagements diffusé pendant la campagne électorale: pages 3 et 12 il s'engageait à "ne pas augmenter les impôts plus que le côut de la vie". Cette promesse a apparemment du plomb dans l'aile puisque la majorité s'apprête à voter une hausse sensible (le chiffre n'est pas encore connu, mais une fourchette entre 15 et 20 semble probable). A sa décharge, il faut reconnaitre que la situation des finances communales est catastrophique et que la majorité n'avait guère d'autre choix. L'audit réalisé par un cabinet d'experts a fait apparaitre que l'augmentation de la fiscalité était hélas inévitable. De plus, la crise financière et le désengagement de l'Etat pousse cette année de trés nombreuses villes françaises, de droite et de gauche, à faire ce choix d'une augmentation des impôts (par exemple Nice +15%).
Cela dit, il était pour le moins imprudent pour Pietrasanta de prendre cer engagement...impossible à tenir. Quoiqu' il en soit, soyons surtout attentifs à l'utilisation des recettes fiscales, et souhaitons qu'elles serviront à sortir notre ville de l'ornière.

Commenter cet article

virgil 20/01/2009 13:25

Seuls les imbéciles croient les promesses des poltiques...