L'affaire des Voeux aux Personnalités...qui dit vrai?

Publié le par l'asnierois

Deuxième polémique lancée par le couple Aeschmlimann et ses partisans: le "scandale" des Voeux aux Personnalités. Rappel des faits:  chaque année, la mairie convie un certain nombre d'Asniérois (présients d'associations, membres des corps constitués, élus, magistrats, bref ce que certains appelleraient des notables) ou non-asniérois (maires des villes voisines par exemple) à une soirée à l'Hôtel de Ville. Cette année, Piétrasanta n'a pas dérogé à la règle et a organisé le 9 janvier une cérémonie similaire.

L'UMP crie au scandale; des militants socialistes ou Modem auraient été vus lors de cette soirée. Et sort une pièce à conviction; la copie d'un mail adressé aux adhérents du PS les invitant à la soirée. Pour l'UMP, "Pietrasanta fait baffrer ses copains socialistes et rince ses potes sur fonds publics" . Marie-Dominique Aeschlimann s'étrangle (ne riez pas): "voici venu le temps des privilèges pour affinités politiques à Asnières!" Déclaration plutôt hilarante pour tous ceux qui connaissent le couple Aeschlimann et se souviennent de ses pratiques.

Du côté de la mairie on s'étonne de ce curieux procès, soulignant que des personnalités de tous bords politiques étaient présentes ce soir-là. Selon un maire-adjoint, "On ne s'attendait pas à une polémique aussi stupide, qui d'ailleurs n'intéresse personne à Asnières. C'est vraiment la preuve que l'opposition n'a rien à dire!"

Pour être allé moi-même à cette cérémonie, je confirme: de nombreux sympathisants PS, Modem... mais aussi UMP étaient bien présents le 9 janvier, qui faisaient la queue pour saluer l'ancien maire qui se tenait à l'entrée de la salle des mariages. Des maires UMP étaient d'ailleurs venus en voisin saluer leur collègue asniérois (ce qui a eu le don d'agacer prodigieusement Monsieur Aeschlimann, qui a préféré s'éclipser). Quant au buffet , il n'avait rien de pharaonique: des petits fours, du coca cola, des jus de fruits... Comme je suis allé à ces cérémonies en 2007 et 2006, j'ai pu faire la comparaison: le buffet semblait plus luxueux du temps de l'ancien maire. A cette époque, d'ailleurs, j'avais remarqué de trés nombreux amis et militants de M.Aeschlimann, qui ne rechignaient pas à profiter du champagne alors généreusement distribué. Mais à l'époque, cela ne choquait pas autant Madame Aeschlimann.... C'était l'époque où le champagne coulait, et où soi-disant Asnières était bien gérée...

Commenter cet article