Les Jeunes UMP s'en prennent à la police d'Asnières

Publié le par l'asnierois

Chacun a pu le constater, l'UMP asniéroise a décidé de frapper fort sur le thème de l'insécurité, reprenant les méthodes du MNR de Bruno Mégret et de son représentant local Hubert Massol: recensement et médiatisation de chaque fait divers, plus ou moins grave, survenu sur la commune. Cela n'a aucun sens, ne prouve rien (il y aura toujours des faits divers à recenser dans toutes les villes de France...) mais cela permet d'alourdir le climat, de faire peur, et de donner une image de "ghetto" à notre ville.
 D' ordinaire plus modéré que les blogs des époux Aeschlimann ou de l'UMP, le site des Jeunes UMP d'Asnières entre à son tour dans la polémique, en accusant ni plus ni moins la police municipale (voire la nationale) d'être politisée et surtout, tolérante vis-à-vis des délinquants.
Ainsi, plusieurs commentaires accusent les policiers et le commissaire d'être "de gauche ou du centre" et donc de "fermer les yeux " sur la délinquance, voire même de truquer les statistiques (qui indiquent que la délinquance a baissé à Asnières ces derniers mois).
Le webmaster du site nuance le propos concernant la police nationale, mais accuse la police municipale d'être "sous les ordres du maire"  (ce qui est normal) et donc d'être devenus laxistes envers les délinquants.

Les fonctionnaires de la police municipale apprécieront...

Le blog accumule les commentaires saugrenus, comme par exemple ce "témoignage" totalement alarmiste et démagogique:


"Avec (...) le Modem, les centristes et tous ces soixante-huitards aujourd’hui ASNIERES EST UN GHETTO! ce n’était pas le cas l’année dernière, mais aujourd’hui avec les centristes, Asnières est un coupe-gorge, une ville à feu et à sang. Ma femme ne sort plus dans la rue et pourtant on habite derrière l’église!

quand je lis que des voyous ont volé 2 appareils photos dans un magasin, ça me révolte. Aurait-on imaginé ça sous Monsieur Aeschlimann??"


Accuser le docteur Leblond (et le Modem) d'être un "soixante huitard a un côté surréaliste dont on pourrait sourire si le sujet n'était pas aussi grave.
C'est surtout le maire socialiste Pietrasanta qui en prend pour son grade, accusé par exemple d'encourager les voyous à "brûler les poubelles et les voitures"!
 On se demande pourquoi un maire ferait cela! Mais seule la caricature importe pour l'UMP asniéroise, qui cherche à laver le cerveau de ses électeurs: "socialiste= jeunes  de banlieue= criminalité."



Le but de l'UMP semble clair; faire abstraction de la réalité du terrain et faire croire à une explosion de la criminalité. Et surtout: faire la plus mauvaise publicité possible à Asnières, à son équipe municipale et ses services municipaux.
Du coup, l'UMP prend le risque (mais semble s'en moquer) de nuire à l'ensemble de la population, aux commerçants, aux entreprises d'Asnières.
Une attitude que beaucoup, même à l'UMP, jugent scandaleuse et suicidaire.


Sur les blogs de l'UMP, on peut lire qu' "Asnières est en feu", que "la délinquance explose", que le maire socialiste encourage les jeunes à brûler les poubelles (!), que "la police est de gauche", que le commisaire de police "est un soutien du maire"... Des accusations fantaisistes qui n'ont qu'un but: faire oublier la publication des chiffres officiels du Ministère de l'Intérieur, qui montrent une baisse de la délinquance à Asnières depuis plusieurs mois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anonyme 08/03/2009 14:25

En ce qui concerne les Policiers municipaux , ils ont connu les mêmes reproches sous la mandature de Monsieur Aeschlimann. Ces commentaies sont effecivements caricaturaux et quoi qu'il en soit les agents ne font qu'appliquer les consignes. La majeur partie d'entre eux étaient considérés par certains, élus aujourd'hui, comme des fachistes d'extrême droite aujourd'hui les mêmes agents sont des soixantes huitards qui fument le chichon avec les voyoux. C'est ce que l'on peut reprocher à la politique ce côté stratégie partisane dont la seule motivation est l'arrivée au pouvoir... On se demande bien pour quoi faire de mieux que les autres si c'est pour adopter les mêmes principes ?