Le conseil de la division

Publié le par l'asnierois

La séance du conseil municipal (interminable, comme la plupart du temps) d'hier soir a été riche en surprises.
Notamment parce que majorité comme opposition se sont montrés bien peu disciplinés dans leurs votes.

A deux reprises, les membres du groupe UMP (à noter qu'un bon tiers des élus d'opposition n'avaient pas daigné se déplacer pour ce conseil!) n'ont pas voté d'un seul bloc. Notamment sur le cas d'une subvention à la Régie de quartier, où deux co-listiers de Manuel Aechlimann se sont désolidarisés du vote de leurs collègues d'opposition, pour des motifs qu'ils n'ont pas souhaité expliquer en public (...ambiance! on devine des débats animés en interne à l'UMP). Sur une autre délibération, c'est Mlle CHAREF qui n'a pas pris part au vote.

Le groupe présidé par M.D.Aeschlimann a également désavoué la politique touristique du Conseil général, et donc ... de M.Devedjian, son président. En effet, la majorité municipale soumettait aux votes l'instauration d'une taxe de séjour à payer par les touristes dans les hôtels d'Asnières, comme cela se fait dans de nombreuses villes de France, suivant les préconisations du comité départemental du Tourisme (dépendant de M Devedjian). Or le groupe UMP d'Asnières a vivement critiqué cette taxe (représentant entre 0,5 et 1 euro par nuité) y compris, et c''est le plus étonnant, par Mme Chavinier et M Dechenoix, les 2 conseillers généraux UMP! M.Devedjian appréciera.....

Mais la surprise vint, en toute fin de conseil, du vote étonnant de Madame CHAPUIS, maire-adjointe étiquetée Modem, qui a refusé de voter une délibération portant sur l'intercommunalité et a joint sa voix à celles de l'opposition.
Cette délibération, votée unanimement par la majorité municipale (excepté donc Mme Chapuis) prévoyait de réaliser une étude de faisabilité concernant une intercommunalité avec les villes voisines de Bois Colombes, Colombes, Clichy, Villeneuve la Garenne...
Visiblement, le maire ne s'attendait pas à cette dissidence surprise d'une élue - connue pour s'être déjà empêtrée dans l'affaire des tarifs des crèches, qui avait défrayé la chronique tout récemment...
 Madame CHAPUIS a voté comme l'opposition sur l'interco, à la stupéfaction de ses collègues Modem.
 

Commenter cet article

Asniéroise 08/05/2009 15:46

Mes enfants sont en crèches à Asnières et j'avais été scandalisée par la manière dont Madame Chapuis avait décidé d'augmenter sans concertation les tarifs. Heureusement que le Maire avait ensuite repris le dossier en nous recevant et en acceptant de revenir sur la mauvaise décision de son adjointe. Mais je m'étonne que les conseils de parents que la Mairie devait mettre en place dans les crèches n'aient pas vu le jour. Encoe une fois, c'est Madame Chapuis qui refuse de mettre en application ce qui est pourtant une promesse du Maire ! La directrice de la crèche (qui y est favorable) nous l'a clairement indiqué. Alors, je ne comprends pas pourquoi le Maire garde cette adjointe qui a choisi de jouer contre son camp, en refusant d'appliquer le programme du Grand Rassemblement pour Asnières...

Bernard 08/05/2009 15:31

Véronique Chapuis a trahi les électeurs du Grand Rassemblement. En votant avec Manuel Aeschlimann différemment des élus du Grand Rassemblement, elle s'est d'elle-même exclue de la majorité municipale. D'ailleurs, il serait incompréhensible que le Maire lui laisse sa délégation. De toute façon, Véronique Chapuis avait montré sur la question des tarifs des crèches qu'elle ne savait pas gérer ses dossiers...

Annie 08/05/2009 15:25

Je suis une sympathisante de l'UMP et je vous précise que je suis contente de ce rapprochement de Madame Chapuis avec Monsieur Aeschlimann. En revanche, Madame Chapuis devrait assumer complètement son choix et rendre sa délégation pour siéger avec l'opposition au conseil municipal !