INDEMNITES: Les élus PS ont-ils vraiment touché le jackpot?

Publié le par l'asnierois

M et MMe Aeschlimann ne font guère campagne pour N.Sarkozy (dont ils pronostiquent la déculottée) mais ils sont très actifs sur le terrain de la rumeur. En ciblant principalement Rama Yade dont le parachutage sur Asnières menace leur fragile leadership à droite. Mais aussi contre le PS, pour faire bonne mesure. Ainsi ils diffusent actuellement une "information" comme quoi les socialistes auraient voté l'augmentation de leurs indemnités d'élus. Via twitter, Manuel Aeschlimann dénonce la scandaleuse "augmentation des indemnités des élus PS" et persifle "ce n'est pas la crise pour tout le monde!" Problème: les élus PS démentent catégoriquement cette "info" et crient à la manipulation politicienne ...alors qui croire??

 

Comme d'habitude, une très rapide enquête suffit à faire toute la lumière. Nous découvrons d'abord que les élus de la majorité sont tous logés à la même enseigne qu'ils soient PS, Modem, sans étiquette, divers droite, Verts... Les socialistes n'ont aucun traitement de faveur au niveau de leurs indemnités. Mais surtout, nous avons pu vérifier que les indemnités perçues par les maires-adjoints ont BAISSE de 5 euros environ depuis un an (les indemnités des conseillers délégués sont restées stables à environ 300 euros par mois). En revanche les cotisations sociales payées par la mairie sont en légère augmentation (2000 euros de plus pour l'année, ce qui représente une sommes extrêmement faible rapportée au budget communal).

 

Le couple AESCHLIMANN est donc à nouveau pris en flagrant délit de mensonge. Mieux, il fait preuve d'une certaine indécence. Car l'équipe municipale actuelle a réduit les frais consacrés aux élus (on se souvient que S.PIETRASANTA avait baissé son indemnité dès son élection et supprimé ses frais de représentation). Chose que n'a jamais faite AESCHLIMANN.

 

PETITE COMPARAISON INSTRUCTIVE

 

il est intéressant de comparer les revenus perçus par le député et son épouse à ceux d'un élu PS du conseil municipal. Un maire-adjoint d'Asnières touche environ 1300 euros, auquel il faut enlever les diverses cotisations (par exemple, un élu PS reverse au Parti socialiste environ150 euros par mois); une indemnité qui semble assez faible au regard de l'investissement des élus qui, pour certains, consacrent 3 ou 4 jours par semaine à leur mandat. Les simples conseillers muncipaux de la majorité perçoivent eux 300 euros, une sommes dérisoire.

Monsieur Aeschlimann, de son côté, touche 5200 euros en tant que député, à cela s'ajoute une indemnité représentative de plus de 6000 euros mensuels. Grâce à une enveloppe supplémentaire de 9000 euros, il rémunère son épouse qui, en tant que conseillère régionale, touche au moins 2500 euros mensuels supplémentaires. (Nous n'évoquons même pas les revenus professionnels très élevés du couple, M. Aeschlimann avocat étant spécialisé dans la défense de chefs d'Etat africains, un "marché" très juteux...)

On peut donc estimer qu'à lui seul M. Aeschlimann cumule des indemnités presque dix fois supérieures à celle d'un maire-adjoint asniérois, pour un investissement en temps très faible si on en croit les observateurs qui pontent du doigt le peu de travail fourni par le député sortant.

Sans commentaires.

 manuel-aeschlimann-150x150

Manuel AESCHLIMANN pris une nouvelle fois en flagrant délit de mensonge.

Commenter cet article