Le collectif "Asnières défigurée" vraiment indépendant?

Publié le par l'asnierois

Beaucoup commençaient à avoir de sérieux doutes sur le sérieux de ce collectif: ASNIERES DEFIGUREE, qui lutte contre le projet de parking en centre-ville, est animé par un ancien maire-adjoint de l'équipe Aeschlimann, affilié à l'UMP. Pas la meilleure garantie d'indépendance... Pourtant, les quelques militants de ce "collectif" juraient qu'ils n'étaient que de simples citoyens inquiets pour leur cadre de vie. Scoop récent: la boite postale donnée en contact du collectif, n'est autre que celle du parti d'extrême droite MNR (Bruno Mégret) à Asnières. En effet, le deuxième animateur du collectif n'est autre que le fils d'Hubert Massol, ancien élu FN puis MNR d'Asnières.

Nombreux sont les riverains du quartier Centre à se méfier désormais de ce pseudo-collectif. D'autant que les "informations " qu'il diffuse par voie de tracts sont plutôt fantaisistes et ne correspondent pas à la réalité du projet qu'ils combattent avec ardeur. Par exemple, ils protestent contre la suppression des arbres dans le futur projet (or c'est le contraire, le parc sera agrandi et les arbres plus nombreux dans le projet municipal voté en Conseil) ou encore la suppression des grilles ("un square ouvert à tous les vents") alors que la municipalité ne prévoit pas de retirer les grilles. Bref, il est possible de s'interroger sur le sérieux de ce collectif, qui a sûrement des arrière-pensées plus politiques qu'annoncées. Et il est surprenant, par ailleurs, de voir un ancien élu UMP se rapprocher, de manière aussi évidente, d'un parti d'extrême-droite, le MNR, que beaucoup considèrent désormais comme un simple groupuscule.

 

Image-31-copie-1.png  Le collectif et le groupuscule d'extrême-droite ont la même boite postale... étrange.

Commenter cet article