Sale ambiance à l'UMP d'Asnières.

Publié le par l'asnierois

Manuel Aeschlimann a largement remporté les élections internes de l'UMP d'Asnières, mais dans un climat extrêmement tendu et sur fond de soupçons de fraude électorale. Ses adversaires avaient mandaté un huissier de justice afin de contrôler le déroulement du scrutin, huissier qui a eu bien du mal à exercer son action (lire article sur le site backchich info). Selon les observateurs des bizarreries auraient été constatées. Le site backchich.info relève que la communauté congolaise d'Asnières aurait été inscrite en masse à l'UMP pour soutenir le député. Quoiqu'il en soit, Manuel Aeschlimann apparait en position de force face à ses challengers pour les prochaines échéances, Cyrille Dechenoix ayant obtenu moins de 15% des suffrages. A moins, bien sûr, que les affaires en cours du député devant les tribunaux ne l'empêchent de se présenter à de futures élections locales, en cas d'inéligibilité confirmée en appel. Feuilleton à suivre, donc....

La victoire de Manuel Aeschlimann à ces élections internes n'est en tous cas pas une bonne nouvelle pour le tandem Chavinier/le GAC candidatsUMP aux Cantonales Nord, le clan Aeschlimann misant sur la prochaine défaite de ces rivaux potentiels face au candidat socialiste Berard de MALLAVAS.

Commentaire désabusé d'une militante UMP proche de JC Boutifard, évincé de son poste de responsable de l'UMP local : "Avec Manuel à la tête de l'UMP on a la mairie à gauche pendant 15 ans!"

Commenter cet article